Pensées

Je désire voir mes sculptures
témoins de tant de massacres
dans les jardins millénaires,
s’incliner devant les rituels ancestraux,

murmurer la langue sacrée
et honorer les grands "yatiris"
maitres insondables des secrets de la creation.

Je désire voir mes sculptures
reposer au milieu des paysages mystérieux
que hantent le vent, la pluie et le soleil,
connus seulement des hommes indomptables.

Je désire voir mes sculptures
abandonner le silence,
et proteger de leurs incantations,
en gardiennes sages et magiques
l’immensité bleu vert
des forêts infinies de notre Amérique.

Francine Secretan